Les questions les plus courantes

Qui peut aller consulter un ostéopathe?


Tout le monde bien sûr! L'ostéopathie s'adresse aux nourrissons comme au seniors. Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page.




Quand dois-je aller consulter un ostéopathe?


Tout va dépendre de votre problématique. Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page.




Comment se déroule une séance d'ostéopathie ?


La consultation se déroule en trois temps. Pour commencer, l'ostéopathe va vous poser un tas de questions pour comprendre l'apparition et l'évolution de votre douleur. Il vous demandera aussi vos antécédents médicaux, chirurgicaux, digestifs... enfin, tout ce qui vous est arrivé dans votre vie, pour comprendre qui vous êtes et comment vous fonctionnez. C'est l'anamnèse. Puis, une fois en sous-vêtement, il va observer votre posture, vous demander d'effectuer des mouvements pour déterminer les zones de faiblesses, et finir ses tests dynamiques par des tests palpatoires. C'est la phase de testing. Enfin, l'ostéopathe passera au traitement, qui se déroulera sur la table de soin. A l'issue de cette dernière partie, l'ostéopathe peut vous donner des conseils, pour améliorer son traitement, ou éviter la récidive et entretenir une bonne hygiène de vie. En fonction de la gravité du problème, peut-être aura-t-il besoin de vous revoir pour une autre séance. La consultation dure environ 45 minutes !




Combien ça coûte?


C'est l'ostéopathe qui définit ses honoraires. Les prix peuvent se situer dans une fourchette de 45 à 90€ pour une durée d'environ 45 minutes. Ce qui fait autant varier le montant, c'est bien souvent la situation géographique, et le niveau de vie des patients qui y habitent. C'est plus cher dans les grandes villes, c'est moins cher en province.




A-t-on besoin d'une ordonnance du médecin pour aller consulter ?


Non, Vous n'en avez pas besoin. L'ostéopathe pourra établir un diagnostic ostéopathique et décider de la marche à suivre, en ce qui concerne le traitement. S'il a besoin d'examens complémentaires, c'est lui qui vous enverra voir votre médecin !




Les ostéopathes ne travaillent que sur les os ?


Non ! Parce qu'on entend le mot os dans le mot ostéopathe, on a tendance à croire que c'est la seule chose dont ce professionnel s'occupe. L'ostéopathie s'appuie sur l'anatomie et la physiologie. Le squelette, et à priori la colonne, le bassin, et le crâne, constitue la structure profonde de l'être, protégeant ses organes nobles. Cette structure est donc adaptable quand un problème survient sur un organe. A l'inverse, un blocage articulaire peut entraîner un problème viscéral. C'est d'ailleurs pour cela, qu'il est important de retrouver la cause de départ, qui engendre douleur, inflammation, et blocage ou mauvaise mobilité d'une articulation ou d'un viscère. Car toutes les parties du corps sont reliées les unes aux autres, et sont donc interdépendantes l'une de l'autre. L'ostéopathe va se mettre à la recherche du problème et corriger avec ses mains un tissu qui ne bouge pas, que ce soit une articulation, un muscle, un tendon, un viscère. Tout cela dans le but de relancer la circulation locale, lever l'inflammation, faire disparaître la douleur, et restaurer la fonction lésée.




Comment se fait-on rembourser?


Seules les mutuelles remboursent les consultations d'ostéopathie aujourd'hui, qu'on soit médecin ostéopathe, kiné ostéopathe ou ostéopathe tout court. Contre remise de la facture de votre praticien, votre mutuelle procède au remboursement. Par ici, la liste des mutuelles qui remboursent et leurs modalités. Attention, cette liste n'est pas exhaustive, et elle évolue en permanence. N'hésitez pas à appeler la vôtre pour vérifier !




Tout le monde peut-être ostéopathe?


Non. Être ostéopathe, c'est être un professionnel, respectant les règles de déontologie et d'éthique propres aux professions de santé. Il faudra suivre un cursus d'ostéopathie, validé par un diplôme donnant le titre d'ostéopathe D.O (diplômé en ostéopathie). Etre ostéopathe, c'est avoir des compétences techniques, mais aussi une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain. Cette formation se déroule en minimum 4 ans (cursus de base) jusqu'à 6 ans (pour maîtriser toutes les techniques de cette discipline).




Pourquoi l'ostéopathie n'est pas reconnue?


Attention à l'amalgame! L'ostéopathie est une profession de santé reconnue depuis 2002, mais qui reste à ce jour non remboursée par la sécurité sociale française. Néanmoins, un grand nombre de mutuelles prennent en charge tout ou partie des honoraires. N'hésitez pas à les contacter.




C'est quoi la différence avec un kiné?


Ostéopathe et kinésithérapeute, deux métiers très différents ! Mais qui peuvent être complémentaires.. Un kiné est là pour assurer la rééducation fonctionnelle du corps, c'est à dire sa capacité à se mouvoir, quand cette capacité se détériore sous l'effet d'une maladie ou d'un traumatisme, en faisant travailler muscles, articulations et tendons, et en travaillant en local. Il utilise les mouvements actifs et passifs comme la mobilisation des membres, les massages, ou encore l'électricité dans un but thérapeutique et de rééducation. L'ostéo prend en compte le corps dans sa globalité. Il part de la douleur pour aller en chercher la cause, et affine son traitement en fonction de la personne et de son histoire. Il va étudier les dommages collatéraux occasionnés par la douleur ou par la génèse du problème. Il travaille sur les muscles, les articulations, les viscères, les fascias, le crâne, le système neuro-végétatif et la moelle épinière. Il s'intéresse à toutes les sphères du corps humain. Il travaille localement et à distance, juste avec ses mains. Nul besoin d'ordonnance pour consulter un ostéo.




Pourquoi ça craque?


Non ce n'est pas un os qui se casse, ou deux os qui frottent l'un par rapport à l'autre. Mais qu'est-ce que c'est ?? Pour expliquer le phénomène, il faut d'abord que je définisse ce qu'est une articulation. La surface articulaire d'un os est mis en relation avec la surface articulaire d'un autre os. Ces deux surfaces sont recouvertes de cartilage. Pour bien glisser l'une par rapport à l'autre, et permettre un mouvement, entre ces deux surfaces, un film liquidien, le liquide synovial. Il est plus dense que l'eau, et quand on utilise l'articulation en question, se forment de petites bulles... d'azote. Cette articulation est fermée hermétiquement par une capsule, qui emprisonne bien le tout. Quand l'ostéopathe effectue une manipulation, à grande vitesse et petite amplitude, il va y avoir un phénomène d'aspiration des petites bulles, et dans son joint hermétique, un phénomène de résonnance. Le bruit, c'est donc des petites bulles d'azote aspirées. Vu de cet angle, ça paraît beaucoup moins grave !




Pourquoi il y a des ostéopathe qui font craquer et d'autres pas ?


Dans notre apprentissage de ce métier pointu, on nous apprend toutes les techniques de l'ostéopathie. Elles comprennent les techniques HVT (high velocity thrust), les techniques viscérales, crâniennes, et fasciales. Les HVT ce sont celles qui font craquer. Il y a autant d'ostéopathies que d'ostéopathes, c'est l'affinité pour certaines techniques qui fait le choix de la pratique d'un thérapeute. Néanmoins, il est équipé de la même trousse à outils que ses collègues. Le but des différentes techniques reste le même, restaurer la mobilité ! C'est ce qui explique qu'un ostéopathe plaira à une personne et pas à une autre. Certains patients préfèrent les techniques douces, quand d'autres auront l'impression d'être mieux pris en charge si ça craque ! Au-delà de tout ça, c'est la confiance en son ostéopathe qui va primer.




Combien de séances pour soigner mon problème?


L'ostéopathe par son travail, permet à votre corps de retrouver sa capacité d'autorégulation. Nous ne savons pas d'emblée exactement vous dire s'il faudra une séance ou deux ou trois, mais notre but est de vous aider à recouvrez la santé le plus rapidement possible. En fonction de la gravité du problème pour lequel vous consultez, de la capacité de votre corps à bien récupérer, et de votre engagement à suivre les conseils donnés, nous pourrons vous inviter à venir à une autre séance, dans un délai de 15 jours/ 3 semaines, mais ce n'est pas toujours le cas . Un nouveau bilan et un nouveau traitement seront établis. Par contre, si un ostéopathe vous dit au début de la consultation qu'il faut planifier 10 séances, fuyez !